cropped-Opera-6.jpg

FRANCK GERVAIS

 

A V I S

En route pour la production

des ABOYANTS,

la pièce qui sera mise en scène par

Jean-claude Cotillard

saison 2022-23.

É V É N E M E N T S


2021

Une première lecture de la pièce a été réalisée en présence des comédiens, du metteur en scène, de la costumière et de la scénographe.

Emouvant moment pour l'auteur qui met des voix sur ses personnages.

A C T U A L I T É S
A C T U A L I T É S
A C T U A L I T É S

LES ABOYANTS.

On avance sur le casting. La pièce a bien plu à Pierre Azéma, Gaëlle Billaut-Danno et Patricia Samuel qui acceptent de faire parties de l'aventure. Qu'ils en soient remerciés. L'autre bonne nouvelle est que Jean-Claude Cotillard accepte d'en faire la mise en scène. C'est une chance réjouissante!

Evidemment, la conjoncture n'incite pas à s'engager dans une nouvelle création d'un auteur débutant. Pour autant, il faudra bien que le monde du spectacle reprenne et s'accompagne de nouveautés. Espérons que les scènes, les théâtres ne restent pas frileuses et reprennent rapidement le risque de la création.

LES ABOYANTS.

On avance sur le casting. La pièce a bien plu à Pierre Azéma, Gaëlle Billaut-Danno et Patricia Samuel qui acceptent de faire parties de l'aventure. Qu'ils en soient remerciés. L'autre bonne nouvelle est que Jean-Claude Cotillard accepte d'en faire la mise en scène. C'est une chance réjouissante!

Evidemment, la conjoncture n'incite pas à s'engager dans une nouvelle création d'un auteur débutant. Pour autant, il faudra bien que le monde du spectacle reprenne et s'accompagne de nouveautés. Espérons que les scènes, les théâtres ne restent pas frileuses et reprennent rapidement le risque de la création.

LES ABOYANTS.

On avance sur le casting. La pièce a bien plu à Pierre Azéma, Gaëlle Billaut-Danno et Patricia Samuel qui acceptent de faire parties de l'aventure. Qu'ils en soient remerciés. L'autre bonne nouvelle est que Jean-Claude Cotillard accepte d'en faire la mise en scène. C'est une chance réjouissante!

Evidemment, la conjoncture n'incite pas à s'engager dans une nouvelle création d'un auteur débutant. Pour autant, il faudra bien que le monde du spectacle reprenne et s'accompagne de nouveautés. Espérons que les scènes, les théâtres ne restent pas frileuses et reprennent rapidement le risque de la création.

2021

C'est bon pour la MEMOIRE DE L'EAU, création chorégraphique dansée en piscine de Nathalie Pernette.

Malheureusement, la première s'est faite sans public sauf quelques programmateurs-producteurs trop contents de pouvoir enfin sortir.

On croise les doigts pour la suite!